• Nos magasins
  • Langue sélectionnée
    FR
    • NL

Communiqué de presse : 16 novembre 2017

5 ans lutte contre le gaspillage alimentaire - Delhaize fait le bilan et intensifie son engagement

7 millions de repas offerts en 5 ans

200 associations reçoivent chaque jour des produits alimentaires gratuits

Lutter contre le gaspillage alimentaire est plus que jamais la priorité chez Delhaize

D'ici 2020, Delhaize souhaite pouvoir offrir la moitié de ses invendus alimentaires à des associations sociales

Bruxelles, le 16 novembre 2017. Delhaize souhaite renforcer encore son rôle de pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Depuis 26 ans déjà, Delhaize collabore avec les Banques alimentaires et d'autres associations en Belgique et au Luxembourg aux niveaux national, régional et local afin de redistribuer les denrées alimentaires invendues aux populations qui ont besoin d'aide. En 2012, Delhaize a été la première à lancer un projet destiné à redistribuer localement des denrées alimentaires fraîches aux personnes dans le besoin. Cinq ans plus tard, Delhaize collabore avec 200 associations dans presque 500 magasins Delhaize. Aujourd’hui, Delhaize fait le bilan avec toutes les associations et intensifie son ambition dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Rôle de pionnier

Depuis des années déjà, la lutte contre le gaspillage alimentaire fait partie des priorités de Delhaize. Un geste plus que jamais nécessaire quand on sait qu'en Belgique, 15,1% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. En 2016, plus de 144 000 personnes ont frappé à la porte des Banques alimentaires pour recevoir des colis. Outre la collaboration structurelle avec les Banques alimentaires et l'action de collecte alimentaire annuelle dans les magasins, Delhaize est passée à la vitesse supérieure en 2012 et collabore désormais avec des organisations locales pour redistribuer principalement les produits frais depuis les supermarchés. Le projet a été lancé pour la première fois en 2012, au supermarché Delhaize de Saint-Trond. Delhaize a ainsi été le premier distributeur de Belgique à lutter contre le gaspillage alimentaire de manière structurée.

Aujourd’hui, ce projet est d’application dans pratiquement tous les 130 supermarchés Delhaize, ainsi que dans nos centres de distribution. Plus de 400 magasins Delhaize indépendants (AD Delhaize et Proxy Delhaize) entreprennent des initiatives similaires. Concrètement, trois types de produits peuvent être collectés par les organisations : les produits frais en vente rapide, les pains frais invendus et l'alimentation sèche dont la date de péremption arrive à échéance. Ce projet permet de venir en aide chaque jour à 200 associations sociales. Grâce à cette initiative, les denrées alimentaires invendues ont une nouvelle utilité sociale, et il est possible d'offrir jusqu'à 150 repas par jour et par supermarché aux personnes dans le besoin.

La sécurité alimentaire, une priorité

Comme la sécurité alimentaire est prioritaire pour Delhaize, des procédures strictes encadrent l'enlèvement des denrées alimentaires. C'est pourquoi seuls les produits de la liste établie par Delhaize en collaboration avec l'AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire) peuvent être enlevés. Les produits dont la date limite de conservation est dépassée sont retirés chaque jour des rayons par nos collaborateurs et ne peuvent en aucun cas être emportés. Delhaize prévoit une formation en matière de sécurité alimentaire à chaque nouvelle association (transport respectant la sécurité alimentaire, maintien de la chaîne du froid, contrôle de la température des produits, etc.). En outre, chaque association reçoit 2 boîtes isothermes pour le transport des produits.

Tout le monde est gagnant

Grâce à cette collaboration avantageuse pour toutes les parties, Delhaize assume ses responsabilités sur le plan social. Les magasins donnent une seconde vie à leurs marchandises invendues et aident les œuvres de bienfaisance à renouveler leur stock de denrées alimentaires. Pour les organisations de bienfaisance, c'est une manière sûre de collecter des aliments et d'offrir des repas frais et sains toute l'année aux personnes défavorisées.

Qu’avons-nous appris en 5 ans de lutte contre le gaspillage alimentaire ?

Durant ces 5 dernières années, Delhaize a acquis une grande expérience dans l’organisation du processus. Ainsi, elle est parvenue à passer de 1 à 150 associations et à augmenter considérablement l’efficacité du processus. Des conclusions intéressantes ont aussi pu être tirées.

1. Chaque association est unique

Aucune association n’est semblable. Le fonctionnement, le nombre de bénévoles et les besoins sont distincts. De plus, la capacité logistique, les capacités de stockage et la demande des personnes dans le besoin déterminent le nombre de passages hebdomadaire de l’organisation et les quantités nécessaires.

2. Merci aux bénévoles

Le fonctionnement de la plupart des 150 associations repose sur des bénévoles. C’est grâce à eux que les produits parviennent aux personnes qui en ont vraiment besoin. Chaque jour, ils s’activent pour organiser cette redistribution. Parce qu’ils ne peuvent pas toujours se libérer, ils représentent le facteur le plus compliqué. Le succès d’une collaboration dépend donc en grande partie d’eux. Le 15 novembre, Xavier Piesvaux, le CEO de Delhaize, les remerciera.

3. Les fruits et les légumes sont les plus populaires

45% des produits offerts par Delhaize sont des fruits et légumes, et ce chiffre augmente chaque année. C’est un signe positif, car les personnes dans le besoin ont aussi droit à une alimentation saine. Par ailleurs, le pain, les produits à base de viande et les plats préparés sont aussi fort demandés. L’an dernier, les produits laitiers ont connu une progression.

4. Récupérer la totalité de tous les produits est un rêve

Malgré la volonté de Delhaize, récupérer tous les produits s’avère très compliqué dans la pratique. Delhaize a pour ambition de redistribuer au moins 50 % des produits invendus d’ici 2020. Le principal défi est que les produits frais soient distribués aux personnes dans le besoin avant la date de péremption. La logistique, la sécurité alimentaire et la capacité jouent un rôle crucial en la matière. C’est pourquoi Delhaize cherche constamment à améliorer le processus et à engager de nouvelles collaborations afin que toujours plus de produits arrivent aux personnes dans le besoin.

Delhaize et le gaspillage alimentaire

Le développement durable est l’un des axes stratégiques de Delhaize ; voilà pourquoi nous nous efforçons chaque jour de diminuer les surplus alimentaires. Delhaize souhaite ainsi apporter sa contribution aux objectifs définis par les Nations Unies en matière de développement durable : diminuer de moitié les pertes alimentaires par personne d’ici 2030. Mais le gaspillage alimentaire est l’affaire de tous.

Prévention : Delhaize limite autant que possible le gaspillage alimentaire. C'est pourquoi l'entreprise suit très scrupuleusement ses stocks et adapte ses commandes en fonction des magasins et des besoins. En d’autres termes : chaque magasin commande la quantité exacte de marchandises dont il a besoin. Cela permet, d’une part, de limiter les surplus alimentaires et, d’autre part, d’optimiser le transport. Pour limiter les surplus alimentaires chez le client, Delhaize a également revu le conditionnement de ses produits. Tout d’abord, Delhaize propose désormais des conditionnements correspondant aux habitudes de consommation des personnes isolées ou des petites familles, de sorte qu’elles n’aient pas à jeter des restes de nourriture chaque jour. Ensuite, elle a introduit des innovations, comme le conditionnement charcuterie en 2 couches et le conditionnement sous-vide pour la viande fraîche.

Sur son site web www.delhaize.be et dans son magazine Delhaize, l’entreprise fournit des trucs et astuces pour conserver au mieux des aliments ou accommoder les restes.

Dons : Les surplus de nourriture sont parfois inévitables. Dans ce cas, pour autant que la marchandise soit encore consommable, Delhaize en fait don aux Banques alimentaires et aux œuvres de bienfaisance. Toutes les mesures et actions entreprises par Delhaize dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire témoignent d’une ambition majeure : distribuer 50% de ses produits invendus mais encore consommables à des associations d’ici 2020.

Delhaize Le Lion / De Leeuw

Début janvier 2017, le réseau de Delhaize Le Lion / De Leeuw comptait 765 magasins (Belgique et Luxembourg) sous différentes formules (supermarchés Delhaize, AD Delhaize, Proxy Delhaize, Shop&Go) permettant d’offrir une expérience de shopping unique accompagné d’un service de haute qualité. Delhaize propose un large assortiment de plus de 20.000 produits qualitatifs à un prix accessible. Grâce à ses 6 marques propres (365, Delhaize, taste of Inspirations, Bio, Eco, Care) l’enseigne peut répondre à tous les besoins du consommateur. Les clients peuvent également faire leurs courses en ligne via www.delhaize.be. Delhaize Belgique, qui a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 5,0 milliards d’euros et détenait une part de marché en Belgique de 24,1%*, compte plus de 32.000 collaborateurs. L’enseigne fait partie du Groupe Ahold Delhaize, actif dans 11 pays et employant environ 375.000 personnes dans le monde. Le réseau du Groupe Ahold Delhaize comptait 6.500 magasins. *Source AC Nielsen *Source AC Nielsen 

Plus d’informations en primeur, d’idées au quotidien, de recettes et de vidéos ? Rendez-vous sur www.delhaize.be ou suivez-nous sur Facebook, YouTube, Pinterest ou Instagram.

Coordonnées

Roel Dekelver
External Communications Manager
rdekelver@delhaize.be
Tél. +32 (0)2 412 21 11

Karima Ghozzi
Communications Manager Delhaize Belgique
kghozzi@delhaize.be
Tél. +32 (0)2 412 83 16

Ajouter à la liste de courses
On dirait que vous n'avez pas encore de liste de courses. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en créer une nouvelle.
Ce produit est déjà présent dans cette liste de courses
Produit ajouté à la liste de courses