• Nos magasins
  • Langue sélectionnée
    FR
    • NL

Le chicon de pleine terre

Le chicon cultive sa différence depuis la naissance de la Belgique. Il exige du savoir-faire et beaucoup de passion pour pouvoir libérer toute sa saveur. Audrey, votre chef et ambassadrice Delhaize, vous emmène à la (re)découverte de ce patrimoine national en compagnie de Sven Van De Voorde, notre acheteur « Légumes ».

L’interview de Sven Van De Voorde, acheteur "Légumes" chez Delhaize

Se passionner pour les légumes, c’est possible ? Ceux qui connaissent Sven Van De Voorde, acheteur chez Delhaize depuis 2008, en sont convaincus. Derrière ses lunettes, son regard perçant détecte autant les défauts que les qualités d’un produit. Le secret d’un bon légume ? « Qualité, fraîcheur et origine. »

Audrey : Bonjour Sven ! Le chicon de pleine terre refait son apparition dans nos magasins. Qu’est-ce qui le différencie du chicon classique ?
Sven Van De Voorde : Deux choses : le goût et la méthode de culture. Tout le monde connaît le goût particulier du chicon, à la fois doux et amer, avec une pointe de noisette. Le chicon de pleine terre présente les mêmes saveurs, mais en plus prononcé, tout simplement. Quant à la méthode de culture, il s’agit d’une méthode traditionnelle souvent héritée de plusieurs générations. Comme tous les chicons, la variété de pleine terre pousse dans l’obscurité. Mais c’est sa racine qui en fait un produit unique. Elle se développe en pleine terre et est recouverte pour être protégée de la lumière. Ce procédé dure de 4 à 6 semaines, contre 3 semaines pour un chicon classique. Bien sûr, plus la saison avance, plus la durée de culture augmente. Résultat de cette "lenteur" ? Un chicon aux feuilles minces, denses et effilées, une fraîcheur remarquable, un croquant unique.

Audrey : Comment sélectionnez-vous les chicons de pleine terre ?
Sven Van De Voorde :
Nos critères de qualité sont très stricts. Nous ne collaborons qu’avec des producteurs locaux, basés pour la plupart aux alentours de Bruxelles, Malines et Louvain. La quasi totalité d’entre eux ne travaille que pour Delhaize. On peut même dire que sans nous, la production de chicons de pleine terre aurait sans doute disparu. Pour revenir à votre question, nous sélectionnons les chicons directement chez les producteurs, en les examinant à l’œil et à la main. C’est la meilleure garantie d’offrir aux clients un produit de qualité irréprochable.

Audrey : Quelles sont ses qualités nutritionnelles ?
Sven Van De Voorde :
Le chicon de pleine terre est riche en fibres.

Audrey : Comment choisir les chicons en rayon ?
Sven Van De Voorde :
Privilégiez les chicons fermes, charnus et bien blancs. Plus ils sont blancs, plus ils ont été protégés de la lumière, plus ils sont savoureux. Observez le bord des feuilles. Il est jaune pâle ? Parfait ! Dernière chose : la base du chicon doit être la plus blanche possible.

Audrey : Pour terminer, un petit conseil en cuisine ?
Sven Van De Voorde :
Lors de la préparation en cuisine, je suggère toujours deux choses : si vous craignez que l’amertume du chicon déplaise à l’un ou l’autre convive, enlevez au couteau le petit cône blanc à sa base. C’est là que se concentre l’essentiel de l’amertume. Si ce n’est pas suffisant, ajoutez un sucre dans votre préparation. Même si pour les puristes, c’est un scandale !

Les chicons de pleine terre : faites votre choix !

Plusieurs variétés de chicons de pleine terre sont à votre disposition au rayon fruits et légumes de votre magasin Delhaize. Leur point commun ? La qualité.

  • Chicons de pleine terre Delhaize taste of Inspirations
    Chaque pièce est sélectionnée à la main pour ses qualités gustatives et esthétiques. Cette variété contient très peu d’eau, présente un aspect régulier et un poids par unité d’environ 70 g.
  • Chicons de pleine terre Sélection Delhaize 
    D’une saveur identique aux précédents, ces chicons sont plus longs et plus lourds (environ 100 g/pièce).
  • Chicons de pleine terre
    Recommandés pour ceux qui n’utilisent pas les chicons en entier. Un goût prononcé qui s’apprécie en salade ou sur des zakouskis.

Parlons chicons

Chicon, witloof, endive : du pareil au même ?

Chicon, witloof et endive désignent le même légume, à savoir une variété de chicorée cultivée de manière traditionnelle et consommée crue ou cuite. Witloof est un terme apparu dans les régions flamandes où le légume est cultivé. Il signifie feuille blanche, en référence à ses feuilles qui doivent leur blancheur à la culture à l’abri de la lumière. Chicon est l’appellation belge d’endive, terme plus générique.

Un chicon bien de chez nous

Le chicon de pleine terre bruxellois figure en bonne place au rayon fruits et légumes de votre magasin Delhaize. Vous le reconnaîtrez facilement grâce au label IGP (indication géographique protégée) visible sur l’emballage. Il certifie que le produit que vous achetez est bien cultivé sur un territoire précis, selon une méthode traditionnelle.

Saviez-vous ?

On raconte que le chicon est apparu pour la première fois dans la cave d’un paysan de la vallée du Josaphat à Schaerbeek, vers 1830. Il aurait dissimulé sa récolte pour qu’elle échappe à l’occupant. Plus officiellement, c’est le responsable du jardin botanique de Bruxelles, Mr. Bréziers, qui perfectionna la technique de forçage qui consiste à cultiver la racine de chicorée à l’abri de la lumière, pendant l’hiver.

Découvrez quelques recettes à base de chicons

Plus d'inspiration...

Ajouter à la liste de courses
On dirait que vous n'avez pas encore de liste de courses. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en créer une nouvelle.
Ce produit est déjà présent dans cette liste de courses
Produit ajouté à la liste de courses