• Nos magasins
  • Langue sélectionnée
    FR
    • NL

Épiphanie : aurez-vous la couronne cette année ?

C’est bientôt à nouveau le 6 janvier, l’époque où l’on fête les rois mages et où l’on se régale de la galette des rois en espérant y trouver la fève. Dans certaines familles, le plus jeune se met sous la table pour désigner à l’aveugle quelle part revient à qui. Serez-vous le roi ou la reine cette année ?

Quelle est l’origine de l’Épiphanie ?

Le 6 janvier nous fêtons les trois rois mages : Gaspard, Melchior et Balthazar. La tradition veut qu’ils vinrent d’orient pour visiter l’enfant Jésus à Bethléem et lui offrir des cadeaux, guidés par une étoile. Les rois mages sont célébrés tant par les catholiques que par les protestants. On appelle aussi cette fête l’Épiphanie ou encore la Théophanie.

Adieu le sapin de Noël !

L’Épiphanie n’est pas une fête comme les autres ; le 6 janvier clôture la période des fêtes, et cela marque aussi le moment où il est grand temps de se défaire du sapin de Noël. On dit qu’avoir un sapin de Noël chez soi après l’Épiphanie porterait malheur.

Pas de galette des rois sans fève et sans couronne

L’Épiphanie va de pair avec quelques traditions sympathiques. Le gâteau à pâte feuilletée fourré à la frangipane contenant une fève en fait partie. Celui qui trouve la fève dans sa part de gâteau reçoit la couronne et devient roi ou reine d’un jour.

L’origine de la galette des rois est assez floue. Certains disent que cette pâtisserie vient de Pithiviers en France où Henri IV fut emprisonné par les Huguenots. Lorsqu’ils comprirent leur erreur, ils offrirent leur spécialité locale au roi : un gâteau à pâte feuilletée. Henri IV raffola à tel point de la pâtisserie qu’il nomma l’homme qui l’avait réalisée pâtissier de la cour.

Chansons et déguisements

Dans certaines régions de Belgique et aux Pays-Bas, il est de coutume que les enfants aillent de porte en porte demander des bonbons ou de l’argent de poche en chantant des chansons de circonstance. Ils sont alors déguisés en rois mages venus d’orient et emportent un bâton surplombé d’une étoile dorée. Certains enfants emmènent aussi des lanternes. Selon une ancienne tradition païenne, la lumière chasserait les esprits maléfiques.

Comment fête-t-on l’Épiphanie dans les autres pays ?

Il n’y a pas que chez nous qu’on fête les rois mages. Un aperçu !

Plus d'inspiration...

Ajouter à la liste de courses
On dirait que vous n'avez pas encore de liste de courses. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en créer une nouvelle.
Ce produit est déjà présent dans cette liste de courses
Produit ajouté à la liste de courses